Gemmes et minéraux  |  Sommaire encyclopédie



acheter


Mieux connaître la pierre gemme
SAPHIR SYNTHETIQUE (BLEU)
saphir bleu du sri lankaLe Saphir trouvé dans la nature (photo à gauche) fait partie de la famille des Corindons. Son nom est une appellation commerciale et vient de l'hébreux sappir qui devint sappheiros en grec puis sapphirus en latin pour désigner une pierre bleue au sens large. Le mot Saphir tout seul ne peut être donné qu'aux Corindons de couleur bleue. Lorsqu'ils sont rouges, ils portent le nom de Rubis et lorsqu'ils sont de toute autre couleur, ils portent le nom de Saphir suivi de la couleur comme Saphir jaune, Saphir vert, Saphir rose, Saphir violet, etc.

saphir bleu naturelComme tous les Corindons, le Saphir est un oxyde d'aluminium de formule Al2O3. Sa couleur bleue est causée naturellement par des impuretés de fer et de titane. Le bleu le plus convoité est appelé bleu bleuet (cornflower), composé de bleu intense avec une touche de violet uniformément répartie (photo à droite). La couleur bleu royal est également très recherchée et désigne un bleu franc, intense et uniforme. Le Saphir est considéré depuis très longtemps comme une pierre précieuse fortement valorisée dans le monde entier, surtout dans le domaine de la bijouterie-joaillerie.

saphir synthétique bleuCompte tenu de sa valeur et de son attrait, les scientifiques ont cherché très tôt à le reproduire en laboratoire. Les premières synthèses du Saphir ont été fabriquées par le chimiste français Auguste Victor Louis Verneuil en 1891 dont les travaux furent révélés officiellement au grand public en 1902... il y a plus d'un siècle !  Souvent appelé procédé Verneuil, la méthode de fabrication utilisée fut celle de la croissance par fusion à la flamme. Elle est toujours largement employée aujourd'hui (photo).

saphir synthetique croissance par dissolution anhydreSelon les besoins, notamment pour l'industrie et l'optique, d'autres procédés de fabrication ont été mis au point au fil du temps, nécessitant un appareillage différent entraînant une méthode de croissance distincte et des coûts de production plus élevés. Citons par exemple la fabrication de Saphirs synthétiques par tirage vertical, selon le procédé Czochralski, du nom de son inventeur polonais en 1918. Le Saphir de synthèse peut aussi être fabriqué en zone flottante à l'horizontal, selon une méthode inventée en 1928 par le physicien russe Piotr Leonidovitch Kapitsa, successivement améliorée par la suite. Enfin, mentionnons le procédé de croissance du Saphir synthétique par dissolution anhydre, aussi appelée méthode du fondant ou des flux (illust. © E. Kockler-Thomas).

saphir bleu de synthèse fabriqué en laboratoireEn raison du grand nombre de Saphirs synthétiques présents sur la marché des gemmes et de la bijouterie, la plus grande prudence est de rigueur avant d'acheter. Adressez-vous en priorité auprès d'un négociant ou d'un bijoutier diplômé en gemmologie qui saura vous garantir si le Saphir convoité est d'origine naturelle sans traitement, d'origine naturelle avec traitement et lequel, ou d'origine artificielle (synthétique) et selon quel procédé de fabrication. Selon votre choix, il faut savoir que les différences de prix sont énormes.


Pour aller plus loin :   achat d'une pierre

Acheter un Saphir en confiance, qu'il soit naturel, traité ou synthétique :
- Saphir
- Saphir synthétique
- Corindon synthétique
- Corindon synthétique étoilé


Sommaire encyclopédie