tous les quartz
toutes les beryls
tous les feldspaths
tous les grenats
tous les corindons
toutes les tourmalines
toutes les pierres ornementales
toutes les pierres rares
toutes les pierres synthetiques

gemmes fines et pierres précieuses taillées
achat vente - choix de pierres precieuses de toutes couleurs
selection de pierres ornementales taillées en cabochon
achat de pierres et gemmes en Asie dont Inde
négoce de pierres fines et précieuses dans les pays de production

Pour vous aider à mieux comprendre et choisir...

Le négoce des pierres fines, précieuses et ornementales taillées a ses règles et coutumes. Dans un esprit de transparence, vous trouverez ci-dessous les réponses aux questions que vous êtes en droit de vous poser avant de passer commande...


La signification des 4C

Les critères de CLARTÉ

Les critères de COULEUR

Les TRAITEMENTS appliqués aux pierres

Pierres par QUANTITÉ / pierres UNIQUES

Les variations de PRIX

Les SYNTHÈSES & IMITATIONS



La signification des 4 C :

grosseur et poids d une pierre en carats Les 4C sont les initiales des quatre critères qualitatifs permettant de donner une valeur à une pierre.
  • Le premier C correspond à CARAT, le POIDS. 1 carat = 0,2 g = 100 points, soit 1/5ème de gramme. En règle générale, plus une pierre est grosse et plus sa valeur est exponentiellement grande.
  • Le second C est l'initiale de COLOR, la COULEUR. Certaines couleurs et/ou intensité de couleur sont plus rares, plus belles, plus recherchées, et donc plus chères. La couleur peut faire varier de façon très importante le prix d'une pierre naturelle.
  • Le 3ème C est celui de CLARITY, la CLARTÉ. Cet indice permet de renseigner sur la pureté d'une pierre en fonction du nombre et du type d'inclusions qu'elle renferme, visibles à l'oeil nu, à la loupe ou au microscope, tant en surface qu'en profondeur. Par exemple, si aucune inclusion n'est visible au microscope X10, la pierre est qualifiée de "flawless" ou totalement propre. Le cas de l'émeraude est différent car cette pierre renferme toujours des inclusions ou "givres" à l'état naturel. Les émeraudes les plus recherchées sont celles dont les inclusions sont à peine visibles à l'oeil nu.
  • Le dernier C concerne le CUT qui regroupe en français la TAILLE et le POLISSAGE. Quelle que soit sa forme finale - ronde, octogonale, ovale, poire, coeur, marquise, etc. - la précision de la taille, la finesse du polissage et le respect des proportions sont autant de critères d'appréciation de la valeur d'une pierre. La forme n'est qu'une question de goût, de mode et de bijou pour lequel la pierre est destinée. La qualité de la taille et du polissage prévaut.



Les critères de CLARTÉ :

L'un des indices importants pour déterminer la valeur d'une pierre est sa CLARTÉ. Chaque marchand ou négociant utilise son échelle de critères, rattachée ou non aux définitions des plus grands laboratoires mondiaux de gemmologie (GIA, EGL, LFG, SSEF, AIGS, GRS, AGL, IGI...). Voici comment nos pierres sont définies sur le site :

inclusions dans les pierres propre à la loupe : aucune inclusion visible à la loupe 10x
propre à l'oeil : aucune inclusion visible à l'oeil nu
inclusions visibles : inclusions visibles à l'oeil nu
transparent : la lumière traverse sans dispersion
translucide : la lumière traverse avec dispersion
opaque : la lumière ne traverse pas

Ces critères ne sont pas absolus. C'est pourquoi les pierres de couleur, précieuses ou fines, sont aussi classifiées en trois types différents. Ainsi, pour un critère de clarté donné, la pierre peut contenir plus ou moins d'inclusions à l'état naturel, selon son type :

  • TYPE 1 : ces pierres comportent rarement des inclusions comme l'Aigue-marine, l'Améthyste, la Citrine, l'Amétrine, la Topaze, le Quartz fumé, le Zircon bleu, la Tanzanite, le Chrysobéryl...
  • TYPE 2 : ces pierres comportent souvent des inclusions comme le Corindon (Rubis et Saphir toute couleur), le Grenat, la Iolite ou Cordiérite, le Péridot, l'Alexandrite, la Tourmaline bleue, jaune, bi-colore, le Zircon, le Spinelle...
  • TYPE 3 : ces pierres comportent presque toujours des inclusions comme l'Emeraude, la Rubellite, la Tourmaline melon d'eau...
Pour le Diamant uniquement, les indices de clarté retenus sont les suivants :

  • F : Flawless. Aucune inclusion, ni interne, ni externe. Très rare.
  • IF : Internally Flawless. Aucune inclusion interne. Rare.
  • VVS1 - VVS2 : Very Very Small Inclusions. Seul un expert peut déceler de très très petites inclusions visibles uniquement au microscope 10x.
  • VS1 - VS2 : Very Small Inclusions. Seul un expert peut déceler de très petites inclusions visibles seulement au microscope 10x.
  • SI1 - SI2 - SI3 : petites inclusions visibles uniquement au microscope 10x.
  • I1 - I2 - I3 ou P1 - P2 - P3 : inclusions visibles à l'oeil nu. I3 ou P3 donne un Diamant proche de l'usage industriel.



Les critères de COULEUR :

intensité des couleurs dans les gemmes

La couleur d'une gemme, celle perçue par l'œil et transmise au cerveau, se caractérise par trois paramètres différents :

  • La TEINTE ou CHROMATICITÉ. La première chose que l'œil distingue est les couleurs spectrales de l'arc-en-ciel situées entre l'infrarouge et l'ultraviolet : rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo et violet. Les teintes pures sont dites monochromatiques et sont identifiées par une seule longueur d'onde. Pour la couleur primaire bleu par exemple, un bleu pur ne contiendra ni touche de jaune qui tendrait vers le vert, ni touche de rouge qui tendrait vers le violet, ni blanc qui éclaicirait , ni noir qui foncerait.
  • La LUMINANCE ou INTENSITÉ LUMINEUSE. Elle dépend de la puissance de la lumière visible. Une forte luminance sera caractérisée par une surface ou un relief très lumineux. Plus la présence de noir est grande et plus la luminance est faible, jusqu'à nulle lorsque le noir couvre 100% de la surface ou du relief, sans considération de la brillance causée par la réflexion de la lumière.
  • La SATURATION ou PURETÉ. Elle caractérise la vivacité de la couleur. Plus la saturation est élevée et plus la couleur est vive et intense. Par opposition, une couleur délavée ou terne sera peu saturée du fait de la présence de gris. Généralement, les gemmes sont davantage appréciées lorsque leur couleur est vive et intense.
couleurs : teinte, clarté, intensité, saturation

Les notions d'intensité et de saturation de la couleur rentrent fortement en ligne de compte dans la valeur d'une gemme. Ainsi, il est normal de considérer qu'une Citrine jaune-orangé franc et intense sera davantage convoitée qu'une Citrine jaune pâle. Sa valeur et donc son prix ne seront bien évidemment pas les mêmes. Quant à la teinte en elle-même, sa valeur est entre autre définie par l'offre et la demande du marché, notamment en fonction des modes du moment. Par exemple, dans les années '80, la demande pour le Diamant noir était très faible. Son prix s'est mis à grimper très fort à partir des années '90 lorsque les grands joailliers mondiaux ont remis le noir au goût du jour. Ce même phénomène a pu être observé au fil des années sur certaines Topazes de couleur, Tourmalines, Spinelles, Grenats, etc.



Les TRAITEMENTS appliqués aux pierres :

Tout comme un meuble nécessite un vernis ou une belle patine en fin de fabrication, certaines pierres de couleur exigent une finition. Le traitement, accepté par toute l'industrie de la joaillerie et de la bijouterie, est devenu une étape quasi-incontournable pour rehausser la beauté de ce que Dame Nature nous offre.

topaze naturelle et embellie par traitement chauffage irradiation De nombreuses pierres de couleur destinées à la bijouterie ont subi un traitement, comme l'exemple des trois Topazes en photo. La première est naturellement incolore. Une fois irradiée, elle devient cuivrée. Et si elle est chauffée après irradiation, elle devient bleue de manière stable et permanente. Certains traitements sont acceptés universellement dès le moment où ils sont divulgués avant la vente. D'autres en revanche sont à la limite de la légalité, notamment lorsqu'ils affectent la dureté ou lorsqu'ils sont destinés à rendre belle une vilaine pierre, souvent à l'aide de colle, de résine colorée ou de verre injectés sous pression ou d'une chauffe excessive avec additif chimique.

Pourquoi traiter une pierre ?
Tout d'abord pour la raison invoquée plus haut, pour exalter sa beauté et sa couleur. Mais aussi pour faire face à la demande mondiale. Par exemple, les Saphirs naturels - non traités - répondant au standard de la bijouterie sont aujourd'hui extraits en nombre largement inférieur à la demande du marché. Un simple traitement par la chauffe permet d'obtenir une qualité supérieure en nombre suffisant. Un autre exemple : une Zoïsite brune-verdâtre chauffée à 600 degrés devient une magnifique Tanzanite d'un éclatant bleu-violet. Si ce traitement n'existait pas, il n'y aurait tout simplement pas de Tanzanite en bijouterie ! Le traitement tel que la chauffe d'une pierre ne date pas d'aujourd'hui mais de plusieurs siècles. La bague de votre grand-mère avec ce magnifique Rubis a probablement été traité il y a bien longtemps !...

Un traitement accepté est-il permanent ?
Sur nos pierres, oui, les traitements sont permanents et stables dans le temps, sauf lorsque spécifiquement indiqué. Seule l'Émeraude est traitée à l'aide d'huile incolore et la pierre peut se ternir au fil des années si elle n'est pas régulièrement entretenue. Mais c'est aussi le cas de 98% des Emeraudes vendues actuellement dans le commerce.

Nos pierres sont-elles véritables et naturelles ?
Bien sûr ! Mais elles peuvent être qualifiées de telles uniquement lorsqu'elles n'ont subi aucun traitement par l'homme autre que la taille et le polissage, conformément à la législation française en vigueur. Les pierres synthétiques, fabriquées par l'homme en laboratoire, ne peuvent jamais être suivies ou précédées des mots "naturelle" ou "véritable". Les pierres artificielles et de synthèse proposées sur le site sont indiquées en tant que telles, sans aucune ambiguïté.

Le traitement d'une pierre affecte-t-il sa valeur ?
Oui, un Rubis ou un Saphir naturel, à clarté, couleur et poids comparables, sera toujours toujours plus cher, ce qui est bien normal compte tenu de leur rareté. Mais gardez bien en mémoire que +90% des Rubis et Saphirs destinés à la bijouterie sont chauffés, donc traités. L'honnêteté veut que le client soit simplement et objectivement informé avant d'acheter.

Toutes nos pierres sont-elles traitées ?
Non et elles sont nombreuses à ne pas l'être, notamment lorsqu'elles sont destinées à la collection. Dans ce cas, elles sont clairement indiquées "naturelles" sur notre site.



Pierres par QUANTITÉ / pierres UNIQUES :

Notre site comporte deux offres bien distinctes.

lot de grenats
  • Les pierres dites CALIBRÉES peuvent être commandées en nombre, par multiples et à tout moment, car ces offres sont permanentes tant qu'il y a du stock. Il est facile de les repérer car la quantité indiquée est toujours supérieure à 1. La photo est représentative (non contractuelle), dans la limite de nos moyens techniques, mais il peut y avoir de légères différences de poids, dimensions, clarté et couleur d'une pierre à l'autre de même référence. Les dimensions l'emportent toujours sur le poids qui peut varier de plus ou moins 15% d'une pierre à l'autre, en fonction de la profondeur de la culasse.
  • Les pierres ou les lots UNIQUES ne sont proposés qu'à UN SEUL exemplaire en raison de leurs caractéristiques propres et/ou de leur rareté. Premier venu, premier servi. Une fois la vente effectuée, la pierre ou le lot est automatiquement réservé à l'acheteur puis retiré automatiquement du site une semaine après la vente. La photo est représentative (non contractuelle), dans la limite de nos moyens techniques et de ceux propres au web.
Lorsqu'une gemme unique vous plait, n'hésitez pas trop longtemps car elle ne sera peut-être plus là demain.
Revenez souvent visiter le site car la rotation des stocks est fréquente et rapide.
Enregistrez-le dans vos favoris (CTRL+D sur PC ou CMD+D sur Mac).




Les variations de PRIX :

influence euro dollar sur les prix des gemmes

Vous pouvez être surpris(e) de constater que d'un voyage d'achats à l'autre, nos prix peuvent varier pour les mêmes pierres calibrées, à la hausse ou à la baisse. Rien d'étonnant à cela. Nous ajustons simplement nos prix en fonction de nos réapprovisionnements aux quatre coins du monde. A qualité de gemmes égale, les différents facteurs qui ont une influence directe ou indirecte sur nos prix sont :

  • Les DISPONIBILITÉS et les CONDITIONS du marché (volume offres/demandes) au moment de nos besoins
  • Nos VOLUMES D'ACHAT pour une pierre donnée
  • Les FLUCTUATIONS du dollar et de l'euro

Nous ajustons donc nos prix en fonction de ces éléments afin de vous faire profiter de nos meilleures affaires au moment de la prise de votre commande.

Lorsqu'une pierre est en promotion limitée, il ne s'agit pas d'une braderie mais d'un coup de pouce pour faire tourner nos stocks plus rapidement et ainsi offrir toujours plus de nouveautés.



Les SYNTHÈSES et IMITATIONS :

Qu'est-ce qu'une pierre synthétique ?

Une pierre de synthèse a été fabriquée par la main de l'homme en laboratoire, avec un matériel sophistiqué destiné à reproduire À L'IDENTIQUE OU PRESQUE les caractéristiques et propriétés chimiques, physiques et cristallographiques de sa contrepartie naturelle. Une pierre d'imitation, comme son nom l'indique, cherche à IMITER une pierre naturelle sans en posséder les mêmes caractéristiques et propriétés.
oxyde de sirconium synthetique
Les pierres synthétiques ou d'imitation présentées sur notre site ne sont PAS de vulgaires verroteries. Elles répondent aux plus hauts critères qualitatifs en termes de poids, de qualité de la taille et du polissage, de couleur et de pureté. A critères qualitatifs égaux et hormis quelques rares exceptions, le prix d'une pierre synthétique sera toujours inférieur à celui d'une pierre naturelle mais, son coût de fabrication restant élevé, elle ne sera jamais bradée non plus.

Les pierres de synthèse ou d'imitation couramment utilisées en bijouterie et joaillerie sont les quatre pierres précieuses les plus prisées sur le marché mondial, en plus de l'Opale, du Spinelle, de la Tanzanite et de l'Alexandrite.


Le Diamant :

Appellations commerciales autorisées, avec explication obligatoire :
• Oxyde de Zirconium, Cubic Zirconium ou CZ. Il s'agit d'une pierre d'imitation et non d'une synthèse car toutes les pierres naturelles qu'elle cherche à imiter possèdent des propriétés bien différentes. Aussi, il est important de ne pas confondre cette imitation avec le Zircon qui est une pierre naturelle véritable. Le CZ est largement employé en bijouterie pour imiter bien d'autres pierres véritables comme l'Améthyste, le Péridot, la Citrine, la Topaze, etc.
• YAG et ses autres appellations commerciales : Diamonaire, Diamite, Diamogem ou Diamonique

Appellations non autorisées sans explication détaillée :
• Diamant Herkimer (cristal de quartz)
• Diamant Chatham (nom d'un fabricant américain de pierres synthétiques)
• Moissanite


Le Saphir :

Appellations commerciales autorisées :
• Saphir ou Corindon synthétique, Saphir ou Corindon de synthèse, Saphir ou Corindon de laboratoire

Appellations non autorisées sans explication détaillée :
• Saphir Chatham, Saphir Verneuil, Saphir Lechleitner, etc.


Le Rubis :

Appellations commerciales autorisées :
• Rubis ou Corindon synthétique, Rubis ou Corindon de synthèse, Rubis ou Corindon de laboratoire

Appellations non autorisées sans explication détaillée :
• Rubis Chatham, Rubis Kashan, Rubis Verneuil, Rubis Ramaura, Rubis Linde, etc.


L'Émeraude :

Appellations commerciales autorisées :
• Emeraude synthétique, Emeraude de synthèse ou Emeraude de laboratoire

Appellations non autorisées sans explication détaillée :
• Emeraude Mont Saint Helen (lave issue de l'irruption volcanique en 1981 aux USA)
• Emeraude Chatham, Emeraude Gilson, Emeraude Lennix, Emeraude Inamori, Emeraude Seiko, etc.


Pourquoi recourir aux pierres de synthèse ?
La nature est généreuse, mais elle n'offre que très rarement une pierre précieuse répondant aux plus hauts critères qualitatifs de poids, de taille, de couleur et de clarté. Seule la main de l'homme et un appareillage souvent onéreux sont capables d'obtenir un tel résultat. Compte tenu de la forte demande du marché, les bijoutiers n'hésitent plus à présenter des bagues ou pendentifs ornés de superbes pierres de synthèse. L'important est que le consommateur soit clairement informé avant d'acheter.

Quelle différence entre une imitation et une pierre de synthèse ?
Les imitations tendent à ressembler le plus possible aux pierres naturelles, sans toutefois posséder les mêmes propriétés physiques ou chimiques. En revanche, les pierres synthétiques possèdent les mêmes caractéristiques ou très proches.

Comment reconnaître une pierre synthétique d'une pierre véritable ?
Reconnaître une vraie gemme d'une pierre de synthèse de qualité est hors de portée du commun des mortels car l'exercice nécessite un appareillage de professionnel. Les critères qualitatifs de reproduction à l'identique sont si élevés que la confusion peut être facile, parfois même pour un professionnel.
Usez d'abord de votre bon sens. Une pierre précieuse trop belle et trop parfaite doit vous interpeller. Si son prix est élevé, exigez un certificat d'expertise ou une garantie de remboursement sous minimum 14 jours, le temps pour vous d'effectuer les vérifications nécessaires. Si elle est trop bon marché, c'est probablement une imitation ou une synthèse.